Les adolescents

Sommeil et adolescents: 12-18 ans

Sommeil et adolescents: 12-18 ans

Pourquoi les adolescents ont besoin de sommeil

Votre enfant adolescent a besoin de sommeil pour:

  • maintenir un corps en bonne santé
  • garder son système immunitaire fonctionne bien
  • maintenir une bonne santé mentale
  • augmenter son énergie, son apprentissage et sa concentration
  • stocker des choses dans sa mémoire à long terme.

Le manque de sommeil peut empêcher votre enfant de bien se comporter, de réguler ses émotions, de faire attention, de bien réussir à l'école et de bien s'entendre avec les autres. Être toujours fatigué peut même contribuer à des problèmes de santé mentale tels que l'anxiété et la dépression.

À propos des besoins et des habitudes de sommeil des adolescents

La plupart des adolescents ont besoin 8-10 heures de sommeil chaque nuit. Certains ont besoin d'aussi peu que 7 heures ou jusqu'à 11 heures.

Il est très courant que les enfants du début de l'adolescence commencent à vouloir se coucher plus tard dans la nuit et se lèvent plus tard le matin. En effet, ils commencent à sécréter de la mélatonine plus tard dans la nuit qu’au début de leur enfance, ce qui affecte leurs rythmes circadiens. De plus, à mesure que leur cerveau mûrit pendant la puberté, les enfants peuvent rester éveillés plus longtemps.

Aider les adolescents à obtenir le sommeil dont ils ont besoin

Bonnes habitudes de jour peut aider votre enfant adolescent à obtenir le sommeil dont il a besoin, en particulier à mesure qu’il se dirige vers la fin de l’adolescence. Ces habitudes peuvent également aider votre enfant à éviter ou à régler les problèmes de sommeil qui surviennent.

Routines de réveil, de sommeil et de sieste
Encouragez votre enfant à:

  • gardez les heures de réveil les jours d'école et les fins de semaine à moins de deux heures l'une de l'autre - cela aide l'horloge de votre enfant à rester régulière
  • sortir du lit quand elle se réveille le matin plutôt que de rester au lit
  • passez l'heure avant les lumières éteintes à faire des activités de détente comme lire un livre, écouter de la musique ou prendre une douche ou un bain chaud
  • ne faites pas plus de 20 minutes de sieste pendant la journée et assurez-vous que la sieste a lieu en début d'après-midi.

Environnement de sommeil

  • Encouragez votre enfant à éviter d'utiliser des appareils électroniques une heure avant d'aller se coucher.
  • Demandez à votre enfant de mettre ses appareils électroniques dans les chambres familiales pendant la nuit.
  • Vérifiez l'espace de sommeil de votre enfant. Un espace calme et faiblement éclairé est important pour bien dormir.

Bonne santé et nutrition

  • Assurez-vous que votre enfant dîne de manière satisfaisante à une heure raisonnable. Se sentir affamé ou trop plein peut rendre plus difficile l'endormissement.
  • Encouragez votre enfant à obtenir le plus de lumière naturelle possible pendant la journée, surtout le matin. Cela aidera son corps à produire de la mélatonine aux bons moments de son cycle de sommeil.
  • Assurez-vous que votre enfant prend un petit déjeuner sain pour démarrer son horloge biologique. Cela aide le corps à se sentir prêt à dormir la nuit.
  • Encouragez votre enfant à éviter la caféine - dans les boissons énergisantes, le café, le thé, le chocolat et le cola - en particulier en fin d’après-midi et en soirée.
  • Encouragez votre enfant à faire de l'activité physique pendant le jour, mais pas trop tard le soir.

Inquiétudes, peurs et anxiété

  • Si votre enfant a des inquiétudes qui l’empêchent de dormir la nuit, essayez d’en parler ensemble pendant la journée.
  • Encouragez votre enfant à écrire ses pensées anxieuses chaque jour bien avant de se coucher. Pour chaque pensée, votre enfant pourrait également ajouter une solution possible.
  • Suggérez à votre enfant de faire des exercices de pleine conscience pour calmer son esprit anxieux ou actif avant de dormir.

Vous pouvez être un modèle de sommeil sain pour votre enfant - par exemple, en vous détendant avant le coucher, en réduisant le temps passé devant un écran avant le coucher, en vous détendant et en gérant le stress, ainsi qu'en réduisant votre consommation de stimulants comme la caféine avant le coucher.

Signes de problèmes de sommeil chez les adolescentes

Un changement de comportement de sommeil de votre enfant - comme se coucher plus tard que vous le souhaiteriez - n'est pas nécessairement un problème de sommeil.

Les signes indiquant que votre enfant a des problèmes de sommeil peuvent inclure des difficultés avec:

  • se coucher
  • rester endormi
  • sortir du lit le matin.

Si votre enfant a des problèmes de sommeil, il peut également se sentir fatigué pendant la journée ou avoir des difficultés à se souvenir de choses ou à se concentrer.

Votre enfant pourrait peut-être résoudre certains problèmes de sommeil en adoptant les bonnes habitudes de sommeil décrites ci-dessus. Mais si des problèmes persistants liés au sommeil nuisent au bien-être de votre enfant, à ses devoirs, à ses relations ou à sa santé mentale, il est peut-être temps qu'il consulte un généraliste, un conseiller scolaire ou un psychologue.

Travailler avec votre enfant sur les problèmes de sommeil

Si votre enfant a des problèmes de sommeil, elle doit être impliquée dans la résolution de ses propres problèmes de sommeil.

Vous pouvez demander l'avis de votre enfant en lui demandant ce qui le rend plus difficile à s'endormir ou ce qui le tient éveillé. Ensuite, il pourra peut-être choisir une habitude de jour ou de soirée qu'il pense pouvoir aider. Par exemple, s'il ne se sent pas tout simplement fatigué, il pourrait se concentrer sur une activité physique plus intense chaque après-midi.

C'est une bonne idée de féliciter votre enfant lorsque vous remarquez qu'il tente de modifier les habitudes de sommeil ou d'essayer les stratégies dont vous avez discuté.

De nombreuses activités parascolaires telles que le sport, la musique ou le travail à temps partiel peuvent réduire le temps de sommeil de votre enfant ou le rendre plus difficile à se détendre avant de se coucher. Si tel est le cas avec votre enfant, vous devrez peut-être en parler. Par exemple, il pourrait être en mesure de reprogrammer certaines activités pour qu'elles n'interfèrent pas avec le sommeil.

Les jeunes doivent éviter complètement l’alcool et les drogues illicites. Ces substances ont un impact négatif sur le sommeil, la santé mentale et le bien-être. Ils peuvent également nuire au développement du cerveau des jeunes.

Voir la vidéo: Méditation guidée pour les ados - Eline Snel (Juin 2020).