Informations

Tétanalgésie pour gérer la douleur chez les bébés

Tétanalgésie pour gérer la douleur chez les bébés

Quand j'ai travaillé il y a des années comme infirmière en pédiatrie, je me souviens de l'angoisse avec laquelle les parents sont entrés dans la consultation de bilan de santé «aujourd'hui ils ont des vaccins» m'ont-ils dit avec angoisse…. J'ai répondu "si c'est un peu de temps, et ils pleurent un peu, mais rien ne se passe". Il a même proposé à certains parents d'attendre dehors pour qu'ils n'aient pas à être témoins du moment. Maintenant, je m'excuse, ces enfants sont déjà adolescents, mais ce que je faisais n'était pas juste.

Et il existe d'autres méthodes qui incluent les mères qui rendent ce moment moins douloureux pour les enfants et les bébés.

De nombreuses années ont passé, au cours desquelles j'ai travaillé à l'USI pédiatrique d'un grand hôpital de Madrid (Espagne), et j'ai connu la souffrance et la douleur des enfants. J'ai travaillé en étroite collaboration avec des professionnels qui n'arrêtaient pas de dire que les bébés ont un cerveau trop immature pour ressentir de la douleur. Mais ce n'est pas vrai, ils le sentent et la douleur et leurs larmes sont réelles. Mais là, j'ai pu m'entraîner à la physiologie de la douleur, et comment nous pouvons faire pour la soulager.

Puis je suis devenue maman, et j'ai aussi redouté le jour des vaccins, des tests ou des injections d'antibiotiques ... Alors je voudrais parler de la méthodes utilisées par les mères pour rendre ces techniques invasives moins douloureuses, et j'aimerais le faire sur la base de preuves scientifiques, car il existe des études qui soutiennent la «tétanalgésie» comme technique de gestion de la douleur chez les bébés.

L'OMS a préparé un document qui comprend une série de recommandations spécifiques pour les nourrissons et les jeunes enfants, parmi lesquelles celle qui a donné lieu à cet article:

- La personne qui prend soin de l'enfant doit toujours être présente pendant et après l'injection (elle adhère à la charte des droits de l'enfant hospitalisé, bien que ce ne soit pas une admission mais c'est une intervention médicale et elle est également douloureuse).

- Il convient allaitement des nourrissons pendant ou immédiatement après la vaccination, pour autant que cela ne soit pas contraire aux coutumes locales (nous supposons qu'il s'agit de certains pays ou cultures dans lesquels l'allaitement en public est interdit ou tabou; ce qui, malheureusement, n'est pas aussi éloigné que cela puisse paraître).

- Il est recommandé de distraire les enfants de moins de six ans avec un jouet, une vidéo ou de la musique (vous savez, apporter leur poupée préférée ou leur chanson préférée sur leur mobile).

La tétanalgésie est l'effet analgésique et réconfortant qu'un bébé trouve dans les bras de sa mère; où l'objectif n'est pas un allaitement nourrissant, mais d'offrir un abri, de la chaleur, de l'affection, l'odeur de la mère…. Bien que ce ne soit pas quelque chose de magique, car il est probable que l'enfant pleure; cependant vous ne vous sentirez pas inconsolable, et malgré la douleur; leurs pleurs seront moins nombreux. En plus de l'effet bénéfique pour la maman, puisqu'elle pourra vraiment réconforter le bébé.

En tant que sage-femme, il me semble essentiel de la mettre en œuvre non seulement dans les vaccinations, mais aussi dès l'admission pour l'accouchement; car les bébés pleurent souvent beaucoup pendant le test du talon.

La succion produit la relaxation, libère des endorphines chez le bébé qui le mettent à l'aise; et également réduire la sensation douloureuse. De plus, le lait maternel, en contenant du lactose, aide à libérer des substances qui rendent le bébé moins douloureux (je me souviens qu'en USI nous avons offert du glucose et de l'aspiration pendant les techniques, car la tétanalgésie n'était pas établie). De cette façon, le travail des professionnels est beaucoup plus facile, puisque le petit restera plus immobile. Avec lequel tout le monde est heureux, ou du moins avec moins de douleur: bébé, maman et professionnel.

Que se passe-t-il si nous n'allaitons pas? Pas de problème, rien de tel que d'être sur les genoux de maman; tenu par ces mains magiques de notre mère. Nous pratiquons «l'analgésie maternelle», et ainsi le petit trouvera plus de confort.

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à Tétanalgésie pour gérer la douleur chez les bébés, dans la catégorie des vaccins sur place.


Vidéo: Bébé est la dentition: Comment soulager la douleur? - conseils (Octobre 2021).