Âge scolaire

Sport: aider les enfants à en profiter davantage

Sport: aider les enfants à en profiter davantage


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Développement de compétence

Parfois, les enfants ne possèdent pas toutes les aptitudes physiques nécessaires à certains sports ou activités physiques organisées telles que la gymnastique, l'athlétisme et les arts martiaux. Ils pourraient ne pas être capables de courir, sauter, attraper ou lancer aussi bien que les autres enfants.

Si cela ressemble à votre enfant, vous pouvez l'aider pratique à la maison, au parc ou en famille ou entre amis. Essayez de définir de petites cibles atteignables comme «faire deux bonnes passes», «courir pour rattraper un autre joueur» ou «danser plus longtemps pour une chanson». Cela peut aider votre enfant à voir et à apprécier les progrès, à améliorer ses compétences et à prendre progressivement de l'assurance.

Tout le monde apprend à différentes vitesses. Encouragez donc votre enfant à se concentrer sur ce qu'il fait bien plutôt que de se comparer à d'autres enfants.

"Je ne suis pas assez bon pour jouer"

Parfois, les enfants se sentent obligés d’être très bons au sport ou à d’autres activités physiques organisées et craignent de ne pas être assez bons.

Si vous pensez que votre enfant a les compétences nécessaires pour pratiquer un sport en particulier, vous pouvez l'encourager à participer à l'activité de manière informelle et inviter des amis à essayer avec elle. Parfois, obtenir de l'aide du bon ami est une façon amusante d'apprendre de nouvelles activités.

Si vous pensez qu'un sport en particulier dépasse les capacités de votre enfant pour le moment, vous pouvez encouragez-le à essayer d'autres sports ou activités il pourrait être intéressé - par exemple, le vélo, la natation, la danse, le cricket ou le football.

Environnement surconcurrentiel

Un environnement concurrentiel intense ou une pression exercée à l'exécution pourraient décourager votre enfant.

Vous pouvez en discuter avec l'enseignant ou l'entraîneur de votre enfant ou rechercher des clubs ou des activités moins compétitifs et mieux adaptés à votre enfant.

Les enfants gèrent mieux la concurrence en vieillissant. Il serait peut-être préférable d'attendre que votre enfant manifeste un intérêt pour la compétition.

Peur d'échouer

Certains enfants peuvent avoir peur des choses qu'ils considèrent comme un échec, comme ne pas gagner.

Vous pouvez aider en envoyant à votre enfant le message que le sport et les activités physiques organisées sont au sujet de S'amuser, être actif, faire des efforts, être un bon sport et encourager les autres. Et vous pouvez le faire de manière simple - par exemple, demandez à votre enfant s'il a aimé le jeu plutôt que s'il a gagné.

Il est également important de féliciter votre enfant lorsque vous le voyez comme un bon sport. Par exemple, vous pourriez dire: «J'ai adoré vous voir encourager vos coéquipiers aujourd'hui».

En fin de compte, les efforts de votre enfant sont la seule chose entièrement sous son contrôle. L’effort, et non le résultat de la compétition, est ce qui en fait un succès ou un échec. Si votre enfant arrive à la fin d'un jeu ou d'un événement et a fait de son mieux, il a réussi.

Mauvais sport

Certains sports ou activités physiques ne conviennent tout simplement pas à certains enfants. Certains enfants aiment les sports organisés, d'autres non. Certains aiment les sports d'équipe et d'autres, les sports individuels. Certains n'aiment pas le sport mais adorent danser, faire du vélo ou partir en randonnée.

Vous pouvez aider votre enfant à trouver la bonne activité en l’encourageant à essayez une gamme de sports différents, activités physiques et jeux.

Se sentir gêné

Les enfants peuvent ne pas se sentir à leur place s'ils sont plus grands ou plus petits que les autres enfants, ou s'ils sont moins musclés, moins habiles ou moins énergiques.

Si votre enfant se sent comme cela, il peut être utile de lui faire savoir que les enfants de toutes formes et de toutes tailles peuvent s'adonner au sport. Cela pourrait aussi aider à lui montrer des exemples des personnes avec son type de corps qui aiment le sport et les activités physiques - en particulier les autres enfants.

Plus important encore, vous pouvez aider en trouvant et en construisant un environnement favorable et sécurisé qui accueille les efforts de votre enfant.

Problèmes de santé

Des problèmes de santé comme l'asthme ou le diabète peuvent signifier que votre enfant n'a pas confiance en sa participation au sport.

La première étape consiste à déterminer le niveau d'activité et le type d'activité sûr et sain pour votre enfant. Vous pouvez commencer par parler à votre médecin généraliste ou à un autre professionnel de la santé.

Dans de nombreux cas, votre enfant n’a pas besoin d’éviter toute activité physique. L'activité peut même améliorer les symptômes de certaines conditions.

Autres options pour l'activité physique

Si votre enfant ne veut vraiment pas faire du sport organisé, il existe de nombreuses autres activités amusantes qui peuvent le garder physiquement actif.

Une bonne option consiste simplement à encourager jeu gratuit - Par exemple, tirer des buts, jouer au chasey ou à la marelle, sauter à la corde et utiliser des barres pour les singes sur le terrain de jeu. L'important est que votre enfant soit actif avec ses amis et s'amuse.

Vous pouvez également envisager d'autres activités physiques telles que:

  • faire de la planche à roulettes, du scooter ou de l'équitation
  • cours de danse, d'arts martiaux, de gymnastique, de théâtre et de yoga
  • jardiner, faire de la randonnée ou faire de la randonnée en banlieue.



Commentaires:

  1. Kegrel

    Je vous prie pardon qui est intervenu ... Je comprends cette question. Nous allons le prendre en compte.

  2. Chicha

    Je pense que je fais des erreurs. Je propose d'en discuter. Écrivez moi en MP, ça vous parle.

  3. Aelfric

    Je pense que vous n'avez pas raison. Je peux le prouver.

  4. Vudozahn

    Sans blague!

  5. Maulmaran

    Je m'excuse, mais à mon avis, vous admettez l'erreur. Je peux défendre ma position.



Écrire un message